» Mondialisation



Taxe internationale

« Une taxe internationale (…) fournit une base économiquement efficace (et socialement juste) pour le financement d’actions internationales agréées en commun », In Rapport du Groupe de Travail sur les nouvelles contributions financières internationales, octobre 2003

En matière de financement du développement, la mobilisation des ressources financières internationales apparaît nécessaire pour compléter efficacement les contributions nationales de solidarité. La forme que devraient revêtir de tels financements sucitent des débats.

En 2006 était lancée la taxe de solidarité sur les billets d’avion, dite « initiative Lula-Chirac », mécanisme pilote destiné à alimenter Unitaid, fonds mondial de lutte contre le SIDA. Mais cette taxe demeure peu contraignante car elle fonctionne sur le principe des contributions volontaires des Etats. Cette initiative ne doit pas faire oublier la nécessité de mécanismes plus ambitieux en matière de financement du développement. Il s’agit en effet d’engager une réflexion globale sur d’autres instruments innovants, par exemple une taxation sur les bénéfices des sociétés transnationales ou sur les flux financiers internationaux.

Ces nouvelles ressources doivent être considérées comme additionnelles, et donc ne pas être comptabilisées au sein de l’Aide Publique au Développement, ce qui détournerait les Etats de leur engagement à consacrer y 0.7% de leur PNB.

Le dossier de Coordination Sud sur les mécanismes financiers innovants du développement : www.coordinationsud.org

Be Sociable, Share!